24 Heures du Mans: Peugeot lèvera le voile sur son Hypercar début juillet

SPORT

Le constructeur français présentera son bolide engagé au Championnat du monde d’Endurance et aux 24 Heures du Mans le 6 juillet.

Le département de Peugeot Sport suit à la lettre le tableau de marche qu’il s’est fixé fin 2019 après avoir annoncé le retour de la marque en endurance. Le constructeur a annoncé qu’il dévoilerait son bolide hybride le 6 juillet prochain à 14h00 à l’occasion d’une présentation en ligne. Une date attendue pour le sport auto français puisque le Lion avait quitté précipitamment la discipline en janvier 2012 en raison de mauvais résultats financiers.

Dix ans plus tard, la donne a bien changé pour la marque française redressée de manière spectaculaire sous la direction de Carlos Tavares. Grand amateur de sports mécaniques et d’endurance notamment, le patron de Peugeot a fait le pari d’un retour dans une discipline qui entrevoit un nouvel âge d’or avec les retours annoncés de Porsche, Audi, BMW et Ferrari dans la catégorie reine, venant s’ajouter à Toyota, et peut-être Alpine si la firme dieppoise poursuit l’aventure.

« Elle est canon, ça va faire du changement »

Peugeot, qui dispose déjà de ses sept pilotes titulaires pour son programme (Paul Di Resta, Loïc Duval, Mikkel Jensen, Kevin Magnussen, Gustavo Menezes, Jean-Éric Vergne et James Rossiter en tant que pilote de réserve) est dans les temps pour retrouver la compétition au courant de l’année 2022.

Ces derniers mois, le constructeur a déjà dévoilé quelques images son son Hypercar pour faire patienter ses fans Peugeot

Après avoir terminé l’assemblage du bloc moteur thermique (V6 essence bi-turbo) qui a rugi pour la première fois en avril dernier, Peugeot Sport rentrera dans le vif du sujet avec les premières images de la voiture dont le design pourrait marquer «une césure avec ce qu’on a vu ces dernières années en endurance», assure Olivier Jansonnie, le directeur technique du projet endurance. «On devra pouvoir identifier réellement une Peugeot mais le challenge est super intéressant», a poursuivi l’ingénieur. «Elle est canon, ça va faire du changement», nous a simplement soufflé un proche de l’équipe, très enthousiaste, sans vouloir en dire davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *