Accident au Lac 2 : Du nouveau dans l’affaire Aroua Troudi

societe Tunisie


0 Partages

Un nouveau témoignage vient d’apporter des éléments supplémentaires dans l’affaire Aroua Troudi, la jeune psychologue décédée des suites d’un accident, hier soir, et qui a été dépouillée par des inconnus alors qu’elle était blessée et inconsciente.

Zakaria Troudi, cousin de la victime, réalisateur de son état, a indiqué dans la soirée de ce lundi 17 mai 2021, dans une déclaration à Kapitalis, avoir été contacté par une médecin dentiste répondant au nom de Chiraz Bouzouita qui a été témoin de l’accident et qui affirme même que les individus qui ont dépouillé Aroua, l’ont empêchée de lui prodiguer les premiers secours.

La témoin affirme que lorsque la voiture de la victime a percuté la barrière, les individus qui étaient installés près du lieu de l’accident pour boire de l’alcool, se sont précipités à l’intérieur du véhicule. L’un d’eux a ouvert la portière du conducteur, a saisi Aroua par la tête et l’a fait tomber à terre…

«Chiraz Bouzouita m’a affirmé que les individus ne l’ont pas laissée intervenir et qu’ils rigolaient en dépouillant la victime, sans se soucier de la gravité de la situation de ma cousine», déplore Zakaria Troudi, en ajoutant : «Un autre conducteur s’est également arrêté au moment des faits et lui aussi a été empêché de prodiguer les premiers soins à Aroua, alors qu’il fait du secourisme et qu’il aurait pu l’aider».

La témoin a appelé la police et la protection civile qui sont arrivés rapidement, dit-il, en rappelant qu’Aroua a été transportée à l’hôpital Mongi Slim, où elle a succombé à ses blessures.

Rappelons que le conducteur qui a percuté la voiture de la victime avait fui, avant d’être arrêté ce matin. et que les témoignages ont été communiqué à la police qui enquête à ce propos.

Y. N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *