Chronologie : Napoléon Bonaparte, des sommets de la gloire à la solitude de l’exil

France

Deux cents ans après la mort de Napoléon Bonaparte, retour sur une vie mouvementée depuis sa Corse natale jusqu’à l’île de Sainte-Hélène, où il mourut, en passant par son ascension spectaculaire au sommet du pouvoir.

Publicité

Le 5 mai 1821, l’Empereur meurt à l’âge de 51 ans loin des siens et de son pays à Sainte-Hélène, île perdue de l’Atlantique sud où les Britanniques l’ont envoyé en exil.

« Quel roman que ma vie! » À sa mort, la légende, noire ou doré, de Napoléon Bonaparte est déjà en marche. Celle du « petit caporal » corse devenu Empereur d’un vaste territoire, jusqu’à la chute ultime de Waterloo. Deux cents ans après sa disparition, France 24 retrace les grandes dates de sa vie.

Deux cents ans après sa mort, retour sur une vie mouvementée depuis sa Corse natale jusqu’à l’île de Sainte-Hélène, où il mourut, en passant par son ascension spectaculaire au sommet du pouvoir.Deux cents ans après sa mort, retour sur une vie mouvementée depuis sa Corse natale jusqu’à l’île de Sainte-Hélène, où il mourut, en passant par son ascension spectaculaire au sommet du pouvoir.
Deux cents ans après sa mort, retour sur une vie mouvementée depuis sa Corse natale jusqu’à l’île de Sainte-Hélène, où il mourut, en passant par son ascension spectaculaire au sommet du pouvoir. © Studio Graphique France Médias Monde

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *