Football – Coupe de France – Kovac : «La différence dans cette finale, c’était Kylian Mbappé»

SPORT

Au Stade de France

Niko Kovac (entraîneur de Monaco, après la défaite contre le PSG en finale de Coupe de France) : «Félicitations au PSG pour le titre. Sur les 90 minutes, la différence est nette. Ils ont mérité la victoire. Dans les premières 15-20 minutes, on avait un peu peur. C’était la première finale pour beaucoup de nos joueurs, tandis que le PSG a plus d’expérience, avec notamment la finale de la Ligue des champions l’an dernier, demies cette année… Il faut toujours respecté l’adversaire, mais c’était un peu trop dans les 20 premières minutes… On était un peu lent dans le jeu. Ce n’était pas la meilleure finale que j’ai vue. Après le premier but parisien, c’était mieux, mais on ne s’est pas créé assez d’occasions. On apprend. J’espère qu’on sortira plus fort de ce match. En Allemagne, quand j’ai perdu ma première finale, j’avais dit que je voulais revenir l’année suivante. Je dis la même chose maintenant. Après le match, j’ai dit aux joueurs qu’ils pouvaient être fiers d’avoir joué la finale de la Coupe de France au Stade de France contre le PSG. On ne peut perdre une finale que si on la joue. C’était un moment important pour nous. On est tous déçus, c’est normal de l’être, aujourd’hui (mercredi), demain peut-être (jeudi), mais dès vendredi, on doit être frais, prêt et concentré pour le match de Lens (dimanche), qui peut faire que notre saison soit fantastique (l’ASM est troisième au classement avant la 38e journée, ndlr).

» LIRE AUSSI – Solide et emmené par un Mbappé impitoyable, le PSG s’offre une nouvelle Coupe

(sur Kylian Mbappé) J’avais dit avant le match que c’est le meilleur joueur du monde. La différence dans cette finale, c’était Kylian Mbappé. Il marque, il touche la barre, il fait une belle prestation… Le premier but, c’est une grosse erreur. Ce n’est pas une erreur de jeunesse, ça peut arriver à tous les joueurs. Le deuxième but, c’était fantastique. C’est pour cela que tous les clubs du monde veulent Mbappé. On l’avait, mais ce n’est plus le cas. (sur Wissam Ben Yedder, remplacé à l’heure de jeu) Il est OK. On était mené au moment où je l’ai remplacé, mais on a un match important dimanche et de bons joueurs sur le banc, c’est pour cela qu’il est sorti. Il n’y a pas de problème avec lui. (sur l’erreur d’Axel Disasi) On est une équipe. On gagne et on perd ensemble. A la mi-temps, j’ai dit que les erreurs font partie du foot, de la vie, et qu’il fallait l’aider, essayer de tourner le match en notre faveur. L’équipe a essayé en seconde période, et même après le premier but. On a tout donné. Mais les détails n’ont pas été en notre sens. L’adversaire était meilleur, il faut l’accepter, relever la tête et continuer comme on l’a fait toute la saison.» 

Kevin Volland (attaquant de Monaco) : «Je suis déçu. Quand vous perdez, vous n’êtes jamais satisfait… On n’a peut-être pas joué à notre meilleur niveau, mais on affrontait un adversaire de grande qualité. On peut être déçu aujourd’hui, demain aussi, mais on doit relever la tête parce qu’on a un match important dimanche. (sur Axel Disasi) Les erreurs font partie du football… C’est un très bon jeune joueur. Il apprendra de ce match, comme nous tous. On voulait réagir en seconde période, pour Axel mais pour nous tous. On a peut-être un peu trop respecté le PSG lors des 20 premières minutes. On a mieux joué par la suite, on a plus montré notre vrai visage. C’est une erreur mais on va se relever. Axel était déçu, mais on l’était tous. On reste soudé dans ce genre de situation. On gagne et on perd en équipe. On ne va pointer personne du doigt. Personne ne nous attendait en finale, à ce qu’on fasse cette saison. On apprend. J’espère qu’on reviendra la saison prochaine. Axel a fait une très bonne saison. Pas de problème. (…) Il y a un peu de fatigue, on a joué beaucoup de match, mais on a un dernier match important. On veut jouer la Ligue des champions la saison prochaine, c’est très important. Je suis sûr qu’on va montrer nos qualités et l’emporter.» 

Propos recueillis en conférence de presse 

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *