Football – Etranger – Le coup de casque victorieux d’Alisson, gardien de Liverpool, en vidéo

SPORT

La victoire pour Liverpool. Et quelle victoire ! Grâce à un but de leur gardien, Alisson Becker, les Reds ont disposé de West Bromwich (1-2) en déplacement ce dimanche, lors de la 36e journée de Premier League. Le portier international brésilien a placé un magnifique coup de tête sur corner dans les arrêts de jeu (voir ci-dessous), pour offrir trois points précieux aux pensionnaires d’Anfield en vue d’une place en C1. «Je suis trop ému. Ces derniers mois, avec tout ce qui s’est passé pour moi, pour ma famille, soupire Alisson, qui a perdu son père en février, au micro de Sky Sports. Le football, c’est ma vie. J’y ai toujours joué dans mes plus lointains souvenirs, avec mon père et j’espère qu’il était là pour le voir.»

L’ancien de la Roma s’est ensuite confié au sujet de ce but, le premier pour un gardien dans toute l’histoire de Liverpool. «Parfois, on se bat mais les choses ne se passent juste pas comme on voudrait, comme cet après-midi. Mais en marquant ce but, je suis très, très heureux d’aider (mon équipe) parce qu’on s’est vraiment battu ensemble et qu’on a un énorme objectif, se qualifier en Ligue des champions. (…) J’ai regardé le banc mais personne ne m’a appelé. Après c’était juste le timing parfait, le centre était superbe et j’ai juste essayé de mettre la tête. Je crois que c’est l’un des plus beaux buts que je n’aie jamais vus (rires). En tout cas c’est le plus beau que j’ai marqué. On ne peut pas expliquer ce genre de choses, c’est juste le football (…) Il y a beaucoup de choses qu’on peut expliquer dans la vie, mais pour ce type de choses, c’est Dieu qui a mis sa main sur ma tête aujourd’hui et je me sens vraiment béni», a ajouté le Brésilien, très croyant.

Grâce à ce succès, Liverpool, cinquième au classement, revient à un petit point de Chelsea et trois de Leicester, récent vainqueur de la Coupe d’Angleterre et… prochain adversaire des Reds, lors de la 37e journée. Les joueurs de Jurgen Klopp ont donc leur destin entre leurs mains. Grâce à Alisson Becker.

(Avec AFP)

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *