Football – Etranger – Zidane «en colère», la presse madrilène fustige l’action «qui fait basculer la Liga»

SPORT

Ce lundi matin, les quotidiens sportifs madrilènes AS et Marca tirent à boulets rouges sur Munuera Montero, arbitre de la rencontre Real Madrid-FC Séville (2-2), qui a accordé un penalty pour une main dans la surface de Militao. Si le défenseur des Merengue laisse bien traîner son bras, il n’en est pas moins dos au jeu et saute en arrière. Le staff madrilène plaide donc pour une action involontaire de la part du Brésilien. Le problème tient surtout dans le timing de l’arbitrage : cette main n’est d’abord pas sifflée par l’arbitre qui laisse le jeu se poursuivre sans consulter la VAR directement. Les Madrilènes s’emparent du ballon, contre-attaquent et Benzema est stoppé par Bono alors qu’il filait seul vers le but. Le gardien marocain vient chercher le ballon dans ses pieds faisant une grossière faute. Mais Munuera Montero ne siffle pas faute et décide d’aller consulter la VAR pour le premier penalty réclamé par les Sévillans. Il accorde finalement un penalty à Séville pour la main de Militao, effaçant celui qui venait de se produire. Rakitic s’empare du ballon et la tire parfaitement dans la lucarne gauche de Thibault Courtois : 2-1 pour les Blanquirojos.

Cette décision douteuse aux yeux des supporters madrilènes n’est pas la seule de la rencontre. Dès le début du match, Benzema avait inscrit un but à la 12e minute, remettant de la tête un très beau centre d’Odriozola. Seulement le but est revu par la VAR, qui voit le pied du latéral droit basque légèrement dépasser et donc hors-jeu. Le but est annulé. La presse madrilène rappelle également que le premier but sévillan vient après un coup-franc sifflé pour une faute très légère de Casemiro.

A l’issue du match, Zidane avoue «ne pas comprendre» la décision de l’arbitre sur l’action du pénalty. «S’il y a main, il y en effet main de Militao mais il y a aussi main de Séville. Ce que m’a dit l’arbitre ne m’a pas convaincu. Normalement, je ne parle jamais de cela, mais aujourd’hui je suis un peu en colère», explique-t-il. Kroos est aussi allé discuter avec l’arbitre en fin de match pour avoir des explications. Sur son compte Instagram, Dani Carvajal commentait «Quelle honte !» juste après la décision. Une séquence qui a aussi fait réagir Gérard Piqué. Sur Twitter, le défenseur catalan répond aux images de la télévision espagnole qui montre Kroos et Zidane se plaindre à l’arbitre au coup de sifflet final : «Les gens peuvent se comprendre en parlant.»

Pour la presse madrilène, ces multiples décisions, qui font aussi écho à d’autres au cours du championnat, coûteront peut-être le titre au Real Madrid. Les deux quotidiens choisissent évidemment la photo de la main de Militao dans sa surface pour illustrer leurs propos. Pour Marca, la main de Militao est «l’action qui fait basculer la Liga». AS titre lui avec un jeu de mot sur cette fameuse action du défenseur brésilien : «Le Real Madrid perd la main» dans la course au titre.

Classement de la Liga : 

Atlético de Madrid, 77 points

Real Madrid, 75 points

FC Barcelone, 75 points

Seville FC, 71 points

Prochains matchs des quatre clubs leaders : 

Levante – FC Barcelona mardi 11 à 22h

Séville FC – Valence CF mercredi à 19h

Atlético de Madrid – Real Sociedad mercredi 12 à 22h

Granada – Real Madrid jeudi 13 à 22h

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *