Football – Ligue 1 – Nantes-Bordeaux: le derby de l’Atlantique et (surtout) le match de la peur

SPORT

Alors qu’il reste trois matches à jouer cette saison, la lutte pour le maintien s’annonce aussi passionnante que la lutte pour le titre. Bordeaux, Strasbourg, Lorient, Nantes et Nîmes vont se battre jusqu’au bout pour ne pas accompagner Dijon, déjà relégué en Ligue 2.

Les plus beaux buts des Canaris face aux Girondins

Nantes a la forme 

Les Canaris sont plutôt en confiance en ce moment. En effet, les Nantais viennent d’enchainer deux victoires consécutives, une première cette saison. Victorieux du PSG au Parc des Princes le 14 mars dernier (1-2), les hommes d’Antoine Kombouaré n’avaient pas réussi à bonifier ce succès et avaient enchainé quatre matches sans victoire (2 défaites et 2 matches nuls). Désormais forts de ces deux victoires de rang à l’extérieur (1-2 à Strasbourg et 1-4 à Brest), les Nantais abordent plus sereinement la réception de Bordeaux ce samedi. 18e avec 34 points, les Canaris sont dans l’obligation de gagner pour, dans un premier temps, prendre 5 points d’avance sur Nîmes, 19e, et par ailleurs, pour mettre la pression sur Lorient, 17e qui joue à Lyon ce samedi à 17h. En revanche, les Nantais sont peu performants à domicile avec seulement deux victoires cette saison à la Beaujoire, la dernière datant du 18 octobre dernier (3-1 contre Brest). 

Bordeaux respire

Les dernières semaines en Gironde ont été cauchemardesques, tant sur le plan sportif que le sur plan extra-sportif. Sur le terrain, les Scapulaires n’y arrivaient plus avec une série de 12 défaites en 14 matches pendant qu’en coulisses, c’était le drame. En effet, l’actionnaire américain King Street avait annoncé, il y a quelques jours qu’il se retirait des Girondins de Bordeaux laissant le club dans l’incertitude la plus totale. Toutefois, les Bordelais ont stoppé l’hémorragie dimanche dernier en s’offrant une victoire contre Rennes (1-0), un succès qui a fait un bien fou aux Girondins. Désormais 15e avec 39 points, Bordeaux doit surfer sur cette victoire du week-end, ce samedi à Nantes, afin de ne pas trembler jusqu’au bout cette saison.  

La situation des deux clubs «fait pitié» pour Kombouaré

Au début du siècle, Nantes-Bordeaux aurait surement été une affiche entre clubs de haut de tableau, mais aujourd’hui ces deux monuments du football français sont dans une situation difficile sportivement. Une situation qui a attristé Antoine Kombouaré en conférence de presse ce jeudi. «Ça fait de la peine. Ça fait pitié même. Je le dis avec mes mots. Cependant, quand on voit les budgets des deux équipes en comparaison avec ceux de Paris, Monaco, Lyon, Lille, même Rennes, c’est difficile de lutter. Aujourd’hui, ce serait une surprise de voir une de ces équipes jouer le haut du tableau. Après, on peut créer des surprises…. Mais oui, c’est triste de voir ces équipes comme ça.»

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *