Football – Ligue 1 – OL : Annoncé sur le départ, quel avenir pour Rudi Garcia ?

SPORT

Rudi Garcia a préféré éviter le sujet. Interrogé sur son avenir ce vendredi en conférence de presse, l’entraîneur rhodanien a renvoyé les journalistes aux propos tenus par Jean-Michel Aulas il y a plusieurs semaines : «On s’en tient avec ce que l’on a dit avec les dirigeants. On fera le point quand le championnat sera terminé. C’est logique ce qu’il se passe en ce moment quand un joueur ou un coach est en fin de contrat. Il y a plein de rumeurs qui circulent mais ce n’est pas un problème particulier», a-t-il confié. Avant d’ajouter qu’il souhaitait rester focalisé sur la fin de la saison pour permettre à l’Olympique Lyonnais de retrouver la Ligue des champions :  «L’essentiel c’est de gagner à Nîmes, le reste importe peu. Encore faut-il entendre ou lire les nouvelles, ce qui n’est pas mon cas. Cela paraît logique que l’on puisse remplir un peu de feuilles blanches par rapport à ces situations. Il y a aussi eu des choses sur Memphis Depay qui est en fin de contrat. Tout est logique pour l’instant. Pour ma part, les réponses sont toujours les mêmes. On doit rester concentré sur l’OL et le match de Nîmes. On peut encore avoir de belles satisfactions sur cette fin de saison.»

» LIRE AUSSI –  OL : Zoom sur les candidats à la succession de Rudi Garcia

Une short-list pour le remplacer

Ainsi, dans les faits, le technicien français n’a pas encore quitté le département du Rhône. Son départ apparaît pourtant inéluctable au vu des dernières informations sorties dans la presse. Les dirigeants lyonnais auraient même déjà ciblé plusieurs entraîneurs pour le remplacer, selon les informations de L’Équipe. Quatre noms seraient présents sur cette petite liste : Christophe Galtier, encore sous contrat avec le LOSC, Patrick Vieira, libre depuis son limogeage de l’OGC Nice, Roberto De Zerbi, le très prisé coach de Sassuolo et Marcelo Gallardo de River Plate, mais qui ne pourrait pas se libérer avant le mois de décembre d’après le quotidien sportif. Un autre homme aurait été contacté par la direction rhodanienne à en croire Record. Il s’agirait de Paulo Fonseca, qui quittera ses fonctions à l’AS Rome à la fin de l’exercice. Le Portugais, qui sera remplacé par son compatriote José Mourinho, étudierait la proposition.

Des pistes en Italie et en Russie

Les espoirs de voir Rudi Garcia poursuivre à Lyon sont donc très minces. Pas sûr d’ailleurs que l’ex-entraîneur du LOSC et de l’OM ait envie de prolonger. On dit en effet que sa relation avec Juninho, le directeur sportif de l’OL, se serait détériorée ces derniers mois. Le champion de France 2011 doit donc trouver un nouveau point de chute s’il veut continuer d’entraîner. S’il ne semble pas avoir totalement convaincu les dirigeants rhodaniens, l’homme de 57 ans conserve une belle côte, notamment à l’étranger. Plusieurs clubs à l’extérieur de l’Hexagone s’intéresseraient à son profil. La première piste mène en Italie, où il a déjà officié entre 2013 et 2016 sur le banc de l’AS Roma. Selon La Nazione, la Fiorentina le convoiterait pour prendre la succession de Giuseppe Iachini. Ces derniers temps, son nom est aussi sorti bien plus à l’est, en Russie. Metaratings a rapporté qu’il était dans le viseur du Spartak Moscou. «Je ne nommerai pas la nationalité du nouveau coach, mais le club a présenté une candidature et a entamé des négociations sur un contrat. Je ne dirai pas non plus son nom et son prénom. Mais c’est un étranger», a par ailleurs expliqué au média russe le directeur de la communication du club moscovite.

Il ne serait pas non plus surprenant de voir l’ancien milieu de terrain être cité ailleurs dans les prochaines semaines. Car malgré des résultats mitigés, Rudi Garcia reste l’un des entraîneurs français les plus performants de ces dernières années. S’il n’a pas réussi lors des dernières saisons à qualifier l’OM et l’OL (pour le moment) pour la C1, il a tout de même obtenu des résultats probants sur la scène européenne. C’est sous ses ordres que le club de la Canebière a atteint une nouvelle fois la finale de la Ligue Europa et c’est avec lui que les Gones ont retrouvé l’année dernière les demi-finales de la coupe aux grandes oreilles. Des performances qui devraient vraisemblablement attirer l’attention. En France et ailleurs ?

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *