Football – Ligue des champions – Où voir City-PSG et cinq questions autour du match

SPORT

Où voir Manchester City-PSG ?
Coup d’envoi de Manchester City-PSG, demi-finale retour de la Ligue des champions, ce mardi à 21 heures. Ce sera à suivre sur RMC Sport 1 et bien sûr en direct commenté sur notre site, avec Teddy Vadeevaloo.

Que s’était-il passé au match aller ?
Deux salles, deux ambiances. D’abord brillant, le Paris Saint-Germain avait réalisé «une très bonne première période, peut-être la meilleure mi-temps depuis que nous sommes là», comme l’a indiqué Mauricio Pochettino. Une performance magnifiée par le coup de casque de l’exemplaire Marquinhos au quart d’heure de jeu. Et après le break ? Extinction des feux côté parisien, pendant que Manchester City retrouvait des couleurs et son jeu, son identité. Paris nettement dominé, incapable de se sortir de l’étreinte anglaise, mais pas submergé, avec finalement assez peu de danger sur le but de Keylor Navas. Las, sur deux «accidents» dixit Pochettino, un centre de Kevin De Bruyne et un coup franc de Riyad Mahrez qui transperçait le mur, City avait renversé la donne et empocher une victoire précieuse (1-2). Ajoutez à cela l’expulsion d’Idrissa Gueye, et vous obtenez une deuxième période en forme de cauchemar pour le Paris Saint-Germain.

Pochettino après PSG-Man City : «Il y a un match retour, il faut y croire»

» LIRE AUSSI – Verratti avant City-PSG : «On n’est pas des aliens, on va forcément souffrir»
» LIRE AUSSI – Guardiola avant Manchester City-PSG : «J’espère que Mbappé va jouer, pour le football»

Quels scores envoient le PSG en finale ?
Pour se hisser en finale, les joueurs de Mauricio Pochettino devront l’emporter à l’Etihad Stadium, c’est la première condition. En cas de nul ou de défaite, ils prendront assurément la porte. Ce n’est pas tout. Avec le revers 1-2 du match aller au Parc des Princes, ils devront marquer au moins deux fois passer l’obstacle de Manchester City ! En clair, Paris serait assuré de passer avec un succès par deux buts d’écart ou plus. Une victoire 1-0 serait insuffisante, un succès 2-1 serait synonyme de prolongation, voire de tirs au but. Avec un but d’écart à leur avantage et trois buts marqués ou plus (2-3, 3-4…), les Parisiens iraient à Istanbul, où la finale se jouera le 29 mai, contre le Real Madrid ou Chelsea (1-1 à l’aller).

» LIRE AUSSI – Manchester City-PSG: un come-back ou la porte
» LIRE AUSSI – Ligue des champions: après leur match raté, Neymar et Mbappé doivent une revanche

Que disent les statistiques ?
Sans surprise, elles ne sont clairement pas favorables au PSG. Le club de la capitale tentera de réaliser ce que seules 7% des équipes battues 1-2 chez elles à l’aller ont fait en coupe d’Europe depuis la saison 1970-71. «Nous avons eu un match aller très difficile contre Manchester City, mais nous devons y croire, peu importe ce que disent les statistiques ou notre pourcentage de chances de gagner. Je pense que chaque Parisien doit croire en nous !», jure Neymar Jr, sur le site du PSG.

Quels absents ?
Expulsé il y a six jours, le Parisien Idrissa Gueye manquera à l’appel ce mardi, en Angleterre. Suspendu pour deux rencontres par l’UEFA, le Sénégalais manquerait également la finale, en cas de qualification. Du côté de Manchester City, seul Eric Garcia (malade) est absent. Mais le défenseur espagnol n’aurait sans doute pas débuté dans tous les cas… Reste une interrogation majeure. Elle concerne Kylian Mbappé. Forfait contre Lens (2-1) samedi avec une contracture au mollet droit, le champion du monde de 22 ans a repris l’entraînement lundi, à Manchester, en individuel. «Il va jouer», devine Pep Guardiola. Pochettino n’en est pas (du tout) aussi sûr. «Inquiet ? Bien sûr, lâche-t-il sur RMC. Mais on est une équipe, une grande équipe. Tous les joueurs qui composent l’effectif peuvent jouer. Si Kylian n’était pas disponible, l’équipe a les moyens et les qualités pour jouer et tenter de gagner sans lui. C’est l’objectif : se qualifier pour la finale.»

» LIRE AUSSIManchester City-PSG : Mauricio Pochettino doit trouver les leviers 
» LIRE AUSSI – Neymar Jr avant City-PSG : «Nous devons y croire et chaque Parisien doit croire en nous»

A quel type de match s’attendre ?
Pour les Parisiens, il vaudrait mieux espérer que le match retour ressemblera aux 45 premières minutes du match aller… Dans tous les cas, City ne campera pas devant son but pour défendre l’avantage acquis à l’aller. Pas le genre de la maison. «Essayer de défendre et garder le résultat ce n’est pas nous», confiait John Stones, lundi. C’est plutôt une bonne nouvelle pour le PSG, qui aura ainsi des opportunités et des espaces sur le plan offensif. Une chose est sûre : les Rouge et Bleu sont confiants et affamés. «Ceux qui n’y croient pas, pas la peine qu’ils aillent là-bas», disait Marquinhos après l’aller. «Je ferai tout pour ramener cette qualification, quoi qu’il arrive, même s’il faut mourir sur le terrain», promet quant à lui Neymar Jr. «Il faut être 11 guerriers sur le terrain», affirme Marco Verratti, glissant qu’il faudrait être «des aliens» pour ne pas souffrir face à City. «On va souffrir, c’est certain. Mais il faudra souffrir tous ensemble», ajoute l’Italien.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *