France : une policière municipale gravement blessée près de Nantes, le suspect recherché

France

Publié le : Modifié le :

Une policière municipale a été blessée vendredi matin dans une agression au couteau à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, et le suspect est en fuite, selon la gendarmerie.

Publicité

Une policière municipale a été gravement blessée vendredi 28 mai au matin dans une agression au couteau à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes. Le suspect a pris la fuite et est activement recherché, selon la gendarmerie.

Selon une source proche du dossier, son « pronostic vital est engagé ». « Je peux vous confirmer l’agression au couteau de la policière », a simplement indiqué à l’AFP la gendarmerie des Pays de la Loire, tandis que 80 gendarmes sont engagés pour retrouver le suspect en fuite, selon une autre source de la gendarmerie.

L’auteur des faits aurait pris la fuite à pied, de source proche du dossier. Les écoles aux alentours ont été sécurisées, selon la gendarmerie.

Les enfants confinés dans les établissements scolaires

« Les enfants sont confinés dans les écoles et collèges de la ville », a confirmé un responsable municipal à l’AFP.

80 gendarmes, dont l’antenne du GIGN de Nantes, ont été déployés pour retrouver l’auteur des faits, ainsi que deux hélicoptères, trois équipes cynophiles et un escadron de gendarmes mobiles. La section de recherches de la gendarmerie de Nantes est chargée de l’enquête.

« Évitez le secteur et respectez strictement les consignes des gendarmes », a prévenu sur Twitter la gendarmerie nationale.

« Mes pensées vont à la policière attaquée ce matin à La Chapelle-sur-Erdre et à sa famille. L’horreur de cette nouvelle agression doit conduire à un sursaut national pour protéger ceux qui nous protègent », a réagi sur Twitter Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat.

« De tout cœur avec cette policière municipale grièvement blessée. Courage à nos policiers mobilisés pour arrêter l’auteur de cet acte lâche et barbare », a réagi sur Twitter la présidente (LR) de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *