la sécurité nationale refuse de fournir l’identité des policiers agresseurs de l’adolescent de Sidi Hassine, selon son avocat

societe Tunisie




Dans une déclaration accordée, ce mardi 15 juin 2021, à Shems FM, l’avocat de l’adolescent de 15 ans qui a été dénudé et agressé par des policiers, dans la rue, à Sidi Hassine Sijoumi, Yassine Azaza, a affirmé que la direction de la sécurité nationale a refusé de fournir l’identité des agents agresseurs à la garde nationale de Ben Arous qui se charge de l’affaire.

«La non-divulgation des identités des policiers agresseurs est considérée comme une complicité dans le crime de maltraitance», a-t-il mis en garde.

Les autorités de ce pays continuent donc de donner à sa population et à sa jeunesse, jour après jour, des raisons pour se révolter.

Malgré l’énorme polémique causée par l’agression policière à l’encontre du jeune homme, la sécurité nationale trouve le moyen de mentir (en prétendant que le garçon s’était déshabillé tout seul), de justifier ce qui s’est passé, et maintenant de couvrir les criminels… rien que par corporatisme, et atteignant ainsi les plus hauts degrés la bassesse éthique !

C. B. Y.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *