Les Bleus, le choc Portugal-Allemagne, Cristiano Ronaldo : cinq raisons de suivre l’Euro 2020 ce samedi

SPORT

Le deuxième match de l’équipe de France contre la Hongrie, le choc entre le Portugal et l’Allemagne ou encore Cristiano Ronaldo qui pourrait entrer davantage dans l’histoire de la compétition…Les raisons ne manquent pas de suivre cette nouvelle journée de l’Euro 2020.

Impossible de passer à côté de cette journée de compétition tant elle s’annonce passionnante. Si vous hésitez encore à regarder les trois rencontres prévues ce samedi, on vous fournit de bonnes raisons de rester devant votre écran.

Programme de la journée

Hongrie-France (Groupe F) : 15 heures (TF1 & beIN Sports 1)

Portugal-Allemagne (Groupe F) : 18 heures (M6 & beIN Sports 1)

Espagne-Pologne (Groupe E) : 21 heures (beIN Sports 1)

Les Bleus peuvent assurer leur qualification

Pour les supporters de l’équipe de France, et les curieux, le samedi après-midi se passera devant un écran. Les Bleus affrontent les Hongrois à 15 heures pour leur deuxième match de la phase de groupes. Les hommes de Didier Deschamps voudront confirmer leur belle entame d’Euro 2020, à savoir leur victoire précieuse contre l’Allemagne (1-0), en repartant de Budapest avec les trois points pour aborder le choc contre le Portugal avec de la sérénité. Car en cas de succès, les champions du Monde 2018 auraient déjà un pied en huitièmes de finale. Si la Mannschaft ne s’imposait pas contre le tenant du titre un peu plus tard dans la journée, Hugo Lloris et ses coéquipiers seraient officiellement qualifiés pour la suite de la compétition. Mais même avec une victoire allemande, les finalistes du dernier championnat d’Europe seraient quasiment assurés de sortir du groupe F. Avec six points, ils seraient certains de figurer parmi les quatre meilleurs troisièmes. C’est pourquoi ce match contre la Hongrie est important pour l’équipe de France. La tâche s’annonce cependant ardue, mais les Bleus en sont conscients, comme l’a indiqué Lucas Hernandez : «On va jouer dans un stade plein (60.000 personnes attendues à Budapest), ça va nous changer mais ce sera une autre bataille et une autre guerre samedi. La Hongrie ne laisse pas beaucoup d’espace et a bousculé le Portugal, a expliqué le défenseur français en conférence de presse. C’est solide défensivement et je connais les joueurs qui évoluent en Bundesliga et peuvent nous faire mal.» Une bataille qu’il ne faudra pas manquer pour espérer voir l’équipe de France fêter sa qualification !

Quand Paul Pogba réagissait au geste d’Antonio Rüdiger

Les attaquants français vont-ils briller ?

Contre l’Allemagne, la France s’est avant tout distinguée par sa solidité défensive et ses valeurs collectives. Offensivement, les Bleus ont surtout piqué sur les transitions défensives-offensives rendues possibles par des récupérations intéressantes, des projections rapides mais aussi par les espaces laissés par la Mannschaft, en difficulté sur plusieurs séquences dans le repli défensif et la gestion de la profondeur. Face à la Hongrie, la physionomie de la rencontre devrait être complètement différente. Sans le ballon, les Hongrois devraient, comme contre le Portugal, évoluer en bloc bas et resserrer leurs lignes pour limiter les espaces. Les joueurs offensifs français seront logiquement attendus dans ce contexte tactique. Si Karim Benzema, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann n’ont pas beaucoup créé d’occasions sur du jeu placé lors du premier match, leur capacité à combiner, à trouver des passes astucieuses, à éliminer dans des petits périmètres et leur créativité seront autant de qualités intéressantes ce samedi. Didier Deschamps pourrait aussi faire appel à des profils différents, comme Olivier Giroud, pour peser dans la surface, Ousmane Dembélé et Kingsley Coman (s’il est disponible), pour percuter, voire Wissam Ben Yedder et Thomas Lemar pour apporter de la justesse technique dans les petits espaces. Les attaquants français parviendront-ils à faire sauter le verrou hongrois ? C’est en tout cas ce qui leur sera demandé. Surtout après les promesses entrevues lors des matches de préparation et après avoir clamé haut et fort que la France possédait la meilleure attaque du monde. Vont-ils y arriver ? C’est ce que tous les supporters des Bleus espèrent !

Portugal-Allemagne, un nouveau choc dans le groupe F

Après un premier choc France-Allemagne intense et engagé, le groupe F nous offre un nouveau grand match, cette fois entre le Portugal et la Mannschaft. Si Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers, qui n’ont pas manqué leur entame de compétition en s’imposant largement mais non sans difficulté contre la Hongrie (0-3), peuvent d’ores et déjà se qualifier pour les huitièmes de finale, les joueurs de Joachim Lôw, eux, doivent se reprendre après leur défaite face à la France (1-0). Une rencontre alléchante, avec de l’enjeu, entre deux sélections listées parmi les favorites de cet Euro 2020 et où les talents ne manquent pas. À ne pas louper dans la foulée du match de l’équipe de France !

Vers un Cristiano Ronaldo encore plus historique ?

En marquant un doublé contre la Hongrie, Cristiano Ronaldo est devenu, avec 11 réalisations, le meilleur buteur de l’histoire du championnat d’Europe, détrônant ainsi Michel Platini. Ce samedi, le quintuple Ballon d’Or aura l’occasion de pousser son record un peu plus loin et de laisser encore davantage son empreinte sur la compétition. Il serait bien dommage de manquer ce possible beau moment de football.

L’Espagne doit sortir les griffes

Pour son premier match, l’Espagne a déçu. Certes, elle a maîtrisé la rencontre et s’est procuré différentes occasions, mais elle a surtout ronronné, faisant tourner le ballon de long en large face au bloc bas et très compact suédois et tentant trop peu de percussions pour inquiéter Robin Olsen. Ce samedi soir, contre la Pologne, la Roja doit sortir les griffes. Elle doit se montrer plus tranchante et mettre sa justesse technique au service de l’efficacité offensive et non uniquement au profit du «beau jeu». C’est le moment pour Luis Enrique et ses hommes d’être plus incisifs, et donc spectaculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *