Les relations d’affaires tuniso-américaines au centre d’une réunion à l’ARP

POLITIQUE Tunisie


7 Partages

Les membres de l’AmCham posent aux côtés de Rached Ghannouchi, président de l’ARP.

Des membres directeurs de la Chambre de commerce tuniso-américaine (AmCham Tunisia) ont rendu visite hier, vendredi 23 avril 2021, à la présidence de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), afin de discuter des opportunités de développement des relations d’affaires tuniso-américaines.

Cette réunion entre dans le cadre des démarches de concertation de l’AmCham Tunisia avec les pouvoirs exécutif et législatif, afin de promouvoir le commerce et l’investissement tuniso-américain.

Les discussions ont porté sur les projets de lois en cours d’examen par l’ARP et qui ont une portée directe et significative sur les échanges commerciaux entre les deux pays, dont notamment la réforme de la législation des changes et la loi sur le code de l’eau.

«La réforme de la législation des changes revêt une grande importance au vu des aspects des paiements digitaux, des rapatriements de devises et des possibilités de renflouement des caisses de l’Etat», indique l’AmCham dans un communiqué publié à l’issue de la rencontre.

Selon Naceur Hidoussi, président de l’AmCham, «la loi de change et celle sur le code des eaux constituent un axe de collaboration sur lequel repose les principales activités du MCC–Millenium Challenge Corporation, organisation de développement et d coopération de l’administration américaine qui compte une enveloppe de près de 500 millions de USD pour la Tunisie»

Il est à rappeler  que la Tunisie bénéficie d’un statut de dialogue de haut niveau avec les Etats Unis à travers la Joint Economic Commission établie en 2015 à l’instigation de l’administration Obama où la participation du secteur privé est représenté par AmCham.

Dans les semaines à venir, la Tunisie prendra part aux discussions de la Trade and Investment Framework Agreement (Tifa) qui définiront les relations commerciales et pourront éventuellement mener à des accords commerciaux stratégiques.

Il est également à rappeler que la Tunisie bénéficie du SGP (Système Générale de Préférence) avec les Etats Unis dont profitent de nombreux exportateurs, notamment dans le secteur agro-alimentaire (la Tunisie est devenue le 3 exportateur d’huile d’olive aux USA) et l’artisanat (la Tunisie se place dans les 5 premiers exportateurs dans le monde aux USA).  



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *