Levée de l’immunité parlementaire : Nabil Hajji dément Maher Madhioub

POLITIQUE Tunisie


0 Partages

Alors que le député d’Ennahdha et assesseur du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Maher Madhioub, s’est empressé de publier un statut Facebook, hier soir, mercredi 26 mai 2021, pour démentir le président de la république, Kaïs Saïed, concernant la réception de l’ARP de plusieurs demandes de levée d’immunité, la réponse démentant à son tour l’affirmation de Madhioub n’a, elle non plus, pas tardé. Elle est arrivée du député d’Attayar Nabil Hajji, qui dispose de documents appuyant ses dires.

Pour rappel, Kaïs Saïed a affirmé, hier, lors de sa rencontre avec le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, et le ministre de la Défense nationale, Brahim Bartagi, que 25 demandes de levée d’immunité ont été transférées du ministère de la justice au Parlement, mais qu’elles n’ont pas été examinées par celui-ci et qu’elles n’ont pas été présentées en séance plénière.

Quelques instants plus tard, Maher Madhioub a publié un statut sur sa page Facebook affirmant qu’aucune demande de levée d’immunité n’était parvenue au bureau de l’ARP.

Vraisemblablement un mensonge grossier que Nabil Hajji a démenti le jour-même, en publiant la réponse du bureau du Parlement à sa demande d’accès à l’information, et dans laquelle, il est indiqué que l’ARP a bel et bien reçu plusieurs demandes de levée d’immunité. Plus exactement, 18 lors de la mandature précédente (2014 – 2019) et une lors de l’actuelle (2019 – 2024).

L’ARP a donc reçu, au minimum, 19 demandes de levée d’immunité (à moins qu’elle n’en cache d’autres) sans y donner suite, transgressant ainsi les principes de la justice et de l’éthique, et faisant preuve d’abus de pouvoir. Ce qui en dit long sur l’état d’esprit de nos chers députés.

Nabil Hajji a, par ailleurs, relevé des contradictions entre les informations que lui a fournies le bureau du Parlement et celles communiquées par le ministère de la Justice qu’il a sollicité sur la même question. Le département gouvernemental a, lui, indiqué dans sa réponse au député que 53 demandes avaient été déposées contre 29 élus entre 2014 et avril 2021. 

D’après le ministère de la Justice, sur l’ensemble des députés faisant l’objet de demandes de levée de l’immunité parlementaire, 10 ne sont plus à l’Assemblée, et donc 43 y sont encore !

Le document fourni montre même que l’un des élus (dont l’identité n’a pas été révélée) fait l’objet de 4 demandes de levée de l’immunité parlementaire. 

C. B. Y.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *