« Merci tout le monde, je n’abandonnerai pas» : les nouvelles rassurantes d’Eriksen et de son entourage

SPORT

Victime d’un arrêt cardiaque lors du match contre la Finlande (0-1), Christian Eriksen va mieux et son état est «stable».

Après son arrêt cardiaque, les nouvelles ont rapidement été rassurantes concernant l’état de santé d’Eriksen. Les joueurs ayant même terminé le match après s’être assuré qu’il allait bien, communiquant avec lui via un appel sur FaceTime. Le sélectionneur danois rapporte même que l’une des premières questions d’Eriksen à ses coéquipiers a été de leur demander comment ils allaient en plaisantant : «Comment allez-vous? Je crois que vous êtes en moins bonne forme que moi ! Je suis maintenant prêt à m’entraîner !» Kasper Hjulmand rapporte également qu’Eriksen a tenu à remercier ses partenaires, restant optimiste pour la suite : «Merci tout le monde, je n’abandonnerai pas. Je vais bien, je veux savoir ce qu’il s’est passé.» C’est même lui qui a demandé à ses coéquipiers de finir le match, même si aujourd’hui, le sélectionneur affirme dans les colonnes de L’Équipe qu’ils n’auraient pas dû reprendre.

«Il veut encourager ses coéquipiers face à la Belgique»

Son agent, Martin Schoots, qui avait déjà brièvement confirmé son bon état de santé juste après son malaise, est revenu plus longuement sur le moment que traverse son client, prenant la parole en son nom. Dans un entretien pour le quotidien italien La Gazzetta dello Sport, il explique que Christian Eriksen va mieux, mais qu’il doit encore passer des tests à l’hôpital : «On s’est eu hier matin au téléphone (dimanche), il a plaisanté, il était de bonne humeur, je l’ai trouvé bien. Nous voulons savoir ce qui est arrivé, lui aussi : les médecins lui font des examens approfondis, on verra avec le temps.»

Son représentant raconte que le joueur de l’Inter Milan a été particulièrement touché par les messages de soutien venus du monde entier : «Il était heureux parce qu’il a compris à quel point on l’aime. Des messages lui sont parvenus du monde entier : non seulement ses coéquipiers qu’il a reçus sur Whatsapp, mais aussi les fans. Christian n’abandonne pas. Lui et sa famille tiennent à remercier tout le monde. La moitié du monde nous a contactés, tout le monde s’inquiétait. Maintenant, il n’a plus qu’à se reposer, avec lui sa femme et ses parents. Demain (ce lundi) aussi, il restera sous observation, peut-être même mardi. Mais en tout cas il veut encourager ses coéquipiers face à la Belgique.»

«Il n’y avait jamais eu le moindre épisode qui aurait laissé entrevoir un problème»

Dimanche, son club l’Inter Milan assurait qu’aucun signe n’aurait pu laisser présager un tel drame. Le docteur Piero Volpi, médecin du club italien, s’était lui aussi expliqué dans la Gazzetta dello Sport : « L’important est qu’il aille bien, mais il n’y avait jamais eu le moindre épisode qui aurait laissé entrevoir un problème, ni de près ni de loin, ni quand il était à Tottenham ni à l’Inter. En Italie, les contrôles sont très stricts. Nous avons passé un moment difficile. Pas moi, toute la famille du club. Il va subir des examens approfondis dans les prochains jours.»

Ce lundi, la fédération danoise confirmait également l’état de santé du joueur est toujours «stable» et «bon». «Nous sommes en contact avec lui. Nous avons été en contact avec lui hier et aujourd’hui. Son état est le même qu’hier, stable et bon», a déclaré à la presse Jakob Hoeyer, directeur de la communication de la fédération danoise de football.

Le Danemark affrontera les coéquipiers de Romelu Lukaku lors de son second match de poules, jeudi à 18h,son coéquipier à l’Inter qui avait célébré son but en son hommage lors de Belgique-Russie (3-0).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *