Néjib Chebbi : Entre Ennahdha et Saïed c’est la guerre, et il faut lutter contre les deux

POLITIQUE Tunisie


5 Partages

Le dirigeant au sein du parti Al-Amal, Ahmed Néjib Chebbi, est revenu, ce mercredi 21 avril 2021, sur le conflit politique, de plus en plus important, entre le président de la république, Kaïs Saïed, et le mouvement islamiste, Ennahdha. Pour lui, la guerre est déjà déclenchée entre eux et il ne faut surtout pas se ranger du côté de l’un d’entre eux.

L’invité de Mosaïque FM a, d’une part, tenu Ennahdha pour responsable de la crise économique que traverse le pays, estimant qu’aujourd’hui, l’État n’est plus en mesure d’accomplir ses devoirs envers les citoyen, et mettant en garde contre la possibilité de voir le scénario libanais se produire en Tunisie.

Quant à Kaïs Saïed, il est en train d’«œuvrer à renverser le régime politique et à essayer de s’attribuer des pouvoirs qui ne sont pas les siens», estime le cofondateur du Parti démocratique progressiste (PDP), ajoutant que le président de la république n’a pas les prérogatives qui lui permettent de nommer et de limoger des responsables sans l’approbation du gouvernement.

«Saïed est contre la démocratie représentative et les partis et penche pour une gouvernance similaire à de Mouammar Kadhafi [le dictateur libyen assassiné en 2011]», poursuite Chebbi, avant de conclure que le conflit idéologique entre Ennahdha et le président de la république «pourrait détruire l’État»

C. B. Y.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *