Roland-Garros : Djokovic-Nadal en direct

SPORT

xxxxxx. xxx xxxx xxx.

Double-faute de l’Espagnol qui laisse en vie le numéro 1 mondial dans ce premier set. 

Splendide de la part de l’Espagnol qui smash un lob tout en reculant ! 
Djokovic tente bien des choses mais l’Espagnol rattrape tout, c’est impressionnant. 
Djokovic, qui avait débuté avec beaucoup d’agressivité, ne trouve pas la solution face à l’homme aux 13 titres Porte d’Auteuil. 
Superbe défense à nouveau de Nadal et Djokovic laisse filer un jeu précieux. 
Djokovic avait pourtant bien lobé mais Nadal parvient à remettre la balle sur le court. Le Serbe se manque au smash. 
Un premier jeu très disputé qui dure depuis plus de sept minutes. 
Nadal mène 30-15 au prix d’un point intense où Djokovic était monté au filet. 
Contrairement à l’Espagnol, son entrée est accompagnée de quelque sifflets. 

1. Après 36 sets remportés consécutivement (!), Nadal a cédé un set pour atteindre le dernier carré en quart de finale face à Diego Schwartzman. Djokovic a déjà laissé trois sets en route (deux en 8e contre Musetti, un en quarts contre Berrettini).

1. Novak Djokovic ne s’est imposé qu’à une seule reprise à Paris. C’était en 2016.

2. Le Serbe en triomphant une 2e fois à Paris deviendrait le premier joueur de l’ère Open, le 3ede l’histoire (après Rod Laver et Roy Emerson) à s’être imposé deux fois sur chacun des tournois du Grand Chelem.

3. Entre Wimbledon 2011 et l’Open d’Australie 2012, Novak Djokovic et Rafael Nadal se sont affronté trois fois d’affilée en finale de Grand Chelem. Jamais, dans l’ère Open, il n’y avait eu trois finales consécutives avec les deux mêmes protagonistes.

Djokovic-Nadal, un choc classique qui résiste aux outrages du temps. Le duel le plus disputé de l’ère Open (29 victoires pour le Serbe, 28 pour l’Espagnol) écrase la fin de Roland-Garros. Le Serbe (no 1 mondial) et l’Espagnol (n3) étaient programmés pour se retrouver au pied de la finale. Ils pointent avec ponctualité au rendez-vous. Avec détermination et rage, à l’image du cri libérateur lâché par Novak Djokovic après sa qualification contre l’Italien Matteo Berrettini dans un stade rendu à son silence après une première session nocturne ayant accueilli des spectateurs avant de les forcer à partir pour respecter le couvre-feu.

Djokovic (34 ans)-Nadal (35 ans), l’impatience et la fascination les accompagnent. La rivalité entre l’Espagnol et le Serbe est née en 2006, à Roland-Garros (en quarts de finale). Elle a voyagé sur tous les tournois du Grand Chelem, en passant par les Jeux olympiques, la Coupe Davis ou les Masters 1000.

Roland-Garros n’a pas oublié la demi-finale 2013. Une chaleur caniculaire avait accompagné un combat de gladiateurs féroce et étouffant. Nadal s’était imposé in extremis 9-7 au 5e set. Un match qui figure parmi les duels les plus mémorables entre les deux hommes, avec la finale de l’Open d’Australie 2012 (après 5 h 53 de match, Djokovic s’était imposé 7-5 au 5e set), la demi-finale de Wimbledon en 2018 (Djokovic s’était qualifié 10-8 au 5e set) ou la demi-finale de Madrid en 2009 (victoire de Nadal 11-9 au tie-break de la 3e manche).

Si l’opposition entre Roger Federer et Rafael Nadal sert de vitrine à la discipline, s’inscrit comme la plus médiatique, le duel Nadal-Djokovic s’impose comme le bras de fer sportif le plus disputé, propose un contexte unique que la répétition n’a pas adouci ou banalisé. À Roland-Garros, Novak Djokovic n’a vaincu le «roi de la terre» qu’une fois (en quarts de finale en 2015) et encaissé sept défaites. La dernière datant de la finale en 2020, au terme d’un match à sens unique, quand tout semblait réuni pour lui dérouler le tapis ocre en raison du toit fermé. À Roland-Garros, Rafael Nadal affiche treize titres (105 victoires-2 défaites), Novak Djokovic un seul (pour quatre finales malheureuses).

Bienvenus sur notre site pour suivre la deuxième demi-finale Messieurs de Roland-Garros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *