Rugby – Coupes d’Europe – Où suivre et cinq choses à savoir sur la finale de Champions Cup Toulouse-La Rochelle

SPORT

Où et quand ?  

Le coup d’envoi de la finale de la 26e édition de la Champions CUp sera donné par l’arbitre anglais Luke Pearce ce samedi à 17h45. Un choc retransmis en direct par beIN Sport et France 2. Et à suivre en direct commenté par Maxime Dubernet sur sport24.lefigaro.fr.

Toulouse, la force de l’habitude

Toulouse dispute ce samedi à Twickenham sa septième finale de Champions Cup. Pour quatre sacres (1996, 2003, 2005 et 2010) et deux finales perdues (2004, 2008). A noter que trois de ses quatre titres ont été acquis contre des clubs français en finale (Perpignan en 2003, le Stade Français Paris en 2005 et Biarritz en 2010). En cas de succès, le Stade Toulousain, actuellement à égalité au palmarès avec la province irlandaise du Leinster, deviendrait le premier club à remporter la Champions Cup à cinq reprises.

» LIRE AUSSI – Toulouse-La Rochelle, l’Europe est française

Skelton et Médard déjà au palmarès

Le deuxième-ligne australien de La Rochelle, Will Skelton, a remporté la Champions Cup avec les Saracens de Londres en 2019. L’arrière toulousain a également déjà inscrit son nom au palmarès, en 2010 (il était également titulaire en 2008 lors de la finale perdue face au Munster à Cardiff). A noter que Skelton est l’un des rares doubles vainqueurs de la Champions Cup et du Super Rugby (en 2014 avec les Waratahs). Un cercle fermé que pourraient intégrer les Rochelais et Néo-Zélandais Victor Vito (victorieux du Super Rugby en 2016 avec les Hurricanes) et Tawera Kerr Barlow (en 2012 et 2013 avec les Chiefs).

» LIRE AUSSI – Au Stade Rochelais, les Maoris Kerr-Barlow et West tiennent la barre

Ntamack, après le père, le fils ?

En 1996, Emile Ntamack était le capitaine du Stade Toulousain lors du premier sacre du club. Vingt-cinq ans plus tard, son fils, Romain, pourrait à son tour remporter la Champions Cup. Ce serait le premier duo père-fils de l’histoire à inscrire leur nom au palmarès de la prestigieuse compétition européenne. Côté toulousain, d’autres doublés peuvent se concrétiser. Ainsi Ugo Mola, après l’avoir remporté sur le terrain en 1996, peut cette fois être sacré en tant qu’entraîneur. Ses adjoints Jean Bouilhou et Clément Poirenaud ont, eux, été titrés comme joueur en 2003, 2005 et 2010.

Le Stade Rochelais après Toulouse, Brive et Toulon ?

La Rochelle peut devenir le quatrième club français sacré champion d’Europe après Toulouse (4 fois), Brive (en 1997) et le RC Toulon (auteur d’un triplé inédit de 2013 à 2015).

» LIRE AUSSI – L’irrésistible ascension du Stade Rochelais en ovalie

Et de 6 pour Twickenham

Marseille devait initialement accueillir cette finale de Champions Cup avant de se rétracter. C’est un habitué qui a pris le relais. Twickenham sera en effet le théâtre du dernier acte pour la sixième fois ce samedi (soit une de moins que le record du Principality Stadium de Cardiff). Lors de leur précédente finale à Twickenham, les Toulousains s’étaient inclinés 27-20 contre les Anglais des Wasps.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *