Rugby – Top 14 – Lions britanniques : Finn Russell sélectionné, Jonathon Sexton et Billy Vunipola recalés

SPORT

Tous les quatre ans, c’est le même rituel, la même ferveur outre-Manche à l’heure de connaître les élus au maillot rouge des Lions britanniques et irlandais. Un redoutable honneur pour ces joueurs, et un immense privilège pour leur capitaine. Qui sera celui du Pays de Galles, Alun Wyn Jones. Le deuxième-ligne de 35 ans, et 157 sélections (dont 148 pour le XV du Poireau), succède à son compatriote Sam Warburton.

Ce sera sa quatrième tournée des Lions après 2009, 2013 et 2017, où il avait participé à chacun des neuf test-matches. «Je suis évidemment très fier, j’ai beaucoup de chance. Etre appelé dans cette équipe, c’est ce qu’on désire. Alors être nommé capitaine, c’est un privilège, surtout si vous regardez ceux qui ont eu cet honneur avant et tout ce qu’ils ont réussi», a confié Alun Wyn Jones.

11 Anglais, 10 Gallois, 8 Ecossais et 8 Irlandais

Le sélectionneur néo-zélandais Warren Gatland a dévoilé les noms des 37 joueurs retenus pour cette tournée historique cet été chez les champions du monde sud-africains. Où, du 3 juillet au 7 août, les Lions disputeront huit matches, dont trois tests contre les Springboks (qui n’ont plus joué depuis leur sacre mondial en novembre 2019…) le 24 juillet et 7 août à Johannesbourg ainsi que le 31 juillet au Cap. Une liste étonnamment équilibrée côté nationalités avec 11 Anglais, 10 Gallois, 8 Écossais et 8 Irlandais.

L’Anglais Owen Farrell, qu’on disait menacé, y est bien présent, tout comme l’Écossais du Racing 92 Finn Russel, l’un des deux ouvreurs de la liste avec le Gallois Dan Biggar (Farrell peut également occuper ce poste). Le troisième-ligne centre anglais Billy Vunipola n’a en revanche pas été retenu, Gatland lui ayant préféré le numéro 8 d’Exeter, Sam Simmonds, grand oublié par Eddie Jones, le sélectionneur du XV d’Angleterre.

Parmi les autres absents de marque, on peut signaler l’Irlandais et futur retraité CJ Stander, le Gallois Jonathan Davies, les Anglais Jonny May, Kyle Sinckler et Henry Slade ou encore l’Irlandais Jonathan Sexton, à la santé vacillante après des commotions à répétition. Le demi de mêlée anglais Ben Youngs, lui, avait fait part de son renoncement pour passer plus de temps en famille cet été. Les Anglais Joe Launchbury et Sam Underhill, le Gallois George North, blessés, étaient également forfaits.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *