Saïed lors de sa rencontre avec Taboubi : «Pas de dialogue avec ceux qui sont soupçonnés de corruption»

POLITIQUE Tunisie




Le président de la république, Kaïs Saïed a reçu Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), afin de discuter sur la situation socio-économique et politique et notamment sur le dialogue national visant à sortir la Tunisie de cette crise sans précédent.

Lors de cette rencontre qui s’est déroulée cet après-midi 11 juin 2021, au Palais de Carthage, les deux hommes ont discuté des conflits politiques et son impact sur l’atmosphère socio-économique, tout en affirmant que des actions doivent être mises en place, rapidement, pour sauver le pays et pour que les citoyens puissent refaire confiance aux autorités.

Le chef de l’État a réaffirmé sa disposition à engager un Dialogue national, tout en soulignant toutefois son refus de collaborer avec les personnes soupçonnées de corruption et en affirmant que ceux qui ne respectent pas la loi doivent en répondre devant la justice.

«Le dialogue vise à sortir la Tunisie de la crise et à préserver les droits des citoyens et non inintérêt de certain dirigeants qui ont commis un véritable hold-up de la révolution en prétendant aujourd’hui, vouloir accomplir les objectifs de celles-ci. Ceux-là se sont enrichis alors que l’ont constate au quotidien l’appauvrissement du peuple» , a-t-il indiqué.

De son côté, Noureddine Taboubi a qualifié cette rencontre de «très positive», tout en estimant que les mécanismes visant à sortir la Tunisie de la crise pourront bientôt être mis en place. Le SG de la centrale syndicale a également salué «le sens de la responsabilité du chef de l’État et sa volonté à être à la hauteur de ses engagement», a-t-il lancé, avant de conclure : «Nous sommes sur la bonne voie et demain sera meilleur».

Y. N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *