Samira Abidi : «La situation épidémiologique relative à la rage est dangereuse en Tunisie»

societe Tunisie




La directrice général des règlements, de la propreté et de la préservation de l’environnement au ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, Samira Abidi, a tiré la sonnette d’alarme, ce mardi 8 juin 2021, quant à la situation épidémiologique en Tunisie relative à la propagation de… la rage.

La responsable a indiqué, dans des déclarations médiatiques, que l’année 2021 a enregistré 5 décès chez les êtres humains dus à la rage.

Elle a, par ailleurs, appelé à des interventions sur le terrain, notamment pour éliminer les sources de nourriture préjudiciable (dans les rues) pour les chiens errants, et également à limiter les décisions municipales de ne pas abattre les chiens errants, soulignant que malgré la noblesse de ce genre de mesures (visant à respecter les droits des animaux), la situation épidémiologique actuelle ne les permet pas.

C. B. Y.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *