Scan Sport – L’incroyable discussion de Kylian Mbappé avec un Thomas Pesquet… dans l’espace

SPORT

La joie de Kylian Mbappé

La tête dans les étoiles. Kylian Mbappé et Thomas Pesquet se sont livrés à une étonnante conversation. Actuellement en mission à bord de la station spatiale internationale, Thomas Pesquet a échangé avec l’attaquant des Bleus, actuellement en préparation pour l’Euro à Clairefontaine, pendant une vingtaine de minutes. Agréablement surpris, le natif de Bondy a manifesté sa joie de discuter avec l’astronaute : «C’est fou, je n’en crois pas mes yeux […] Je suis vraiment épaté, je ne sais pas par où commencer». Intrigué, le joueur du PSG a ensuite interrogé Pesquet sur son quotidien dans l’espace.

Deux mordus de travail

Par la suite, Thomas Pesquet a dressé un parrallèle entre leurs deux activités : «Chaque fois qu’il y a un rêve, il y a aussi beaucoup de boulot. Dans la journée, on bosse énormément, pour se préparer à aller dans l’espace, on bosse énormément. C’est comme vous, il n’y a pas que soulever le trophée et passer à la télévision. Je sais que dans la vie de tous les jours, il y a énormément de boulot». « On a tous ce rêve quand on commence à jouer, que tu veux devenir footballeur, tu veux devenir un joueur vedette. Mais après, il y a beaucoup de travail, beaucoup de sacrifices.» a rétorqué Kylian Mbappé.

«Jouer en foot en apesanteur, ce n’est pas génial»

Alors que le numéro 10 des Bleus s’est montré enthousiaste à l’idée de jouer au football dans l’espace, Thomas Pesquet lui a rappelé que ce n’était guère chose facile : «Ce n’est pas facile à maîtriser en apesanteur. Je t’avoue que j’essaye avec mes collègues […] À part pour les retournés acrobatiques, là pour le coup on a un avantage.» Si Kylian Mbappé n’est pas encore le premier footballeur à avoir joué dans l’espace, l’attaquant français devra garder les pieds sur terre s’il veut encore tutoyer les étoiles. L’équipe de France entamera l’Euro 2020, le 15 juin contre l’Allemagne. 

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *