Semaine mondiale de la sécurité routière sous le slogan #Love30km/h

societe Tunisie


0 Partages

À l’occasion de la 6e Semaine mondiale des Nations unies de la sécurité routière, célébrée du 17 au 23 mai 2021, l’association des Ambassadeurs de la sécurité routière (ASR), présidée par Afef Ben Ghenia, se joint à la communauté internationale pour réclamer des rues pour la vie et le droit de se déplacer en toute sécurité en limitant la vitesse à 30 Km/h.

Chaque jour, 3000 enfants et jeunes sont tués ou gravement blessés sur les routes du monde. Un enfant heurté par une voiture à 30 km/h (20 mph) peut survivre. S’il est percuté à 80 km/h (50 mph), la plupart mourront. En Tunisie en 2020, la vitesse demeure toujours la 1ère cause de mortalité sur la route en causant le décès de 271 personnes.

L’ASR a plaidé depuis août 2019 pour la révision de l’article 5 du décret n° 2000-151du 24 janvier 2000 relatif aux règles générales de la circulation routière et ce, afin d’adopter l’obligation de la limitation de vitesse minimale à 30 km/h dans les zones des établissements scolaires et ceux de la formation. Cette initiative a bien été approuvée et validée par le ministère du Transport et de la Logistique, et un projet de décret gouvernemental à ce sujet est en phase finale d’élaboration puisqu’on s’attend à sa promulgation très prochainement.

Il va sans dire que l’application de ce nouveau texte contribuera certainement à protéger nos enfants et nos jeunes, puisque ces derniers sont exposés à un sérieux danger sur les chemins des établissements scolaires et particulièrement dans les environs de ces établissements.

#Love30km/h est le slogan de la campagne digitale lancée par l’ASR avec des militants du monde entier sur les réseaux sociaux pour garantir le droit à tous les usagers de la route de se déplacer en toute sécurité et qui sera renforcée par l’organisation d’une table-ronde sous la tutelle du ministre du Transport et de la Logistique, Moez Chakchouk, sur le thème : «Zones 30 km/h: la solution durable pour protéger les usagers vulnérables» qui a pour objectif la consolidation et l’appui de notre demande pour préserver le droit à la vie sur nos routes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *