Tennis – Roland-Garros – Gasquet croqué par Nadal : il n’y a (déjà) plus de Français à Roland-Garros

SPORT

Envoyé spécial à Roland-Garros

6-0, 7-5, 6-2. C’est le score avec lequel Richard Gasquet a quitté les Internationaux de France ce jeudi soir, surclassé logiquement par la machine Rafael Nadal. Une correction qui symbolise assez bien la prestation globale des Français cette année porte d’Auteuil. En un mot : catastrophique. Les 17 hommes et 11 femmes engagées dans les deux tableaux principaux ont pris la porte avant même la fin de la première semaine. Du jamais vu depuis 53 ans ! Les garçons étaient déjà entrés dans l’histoire de manière peu flatteuse à l’issue du premier tour. Avec trois représentants qualifiés seulement, le tennis français n’avait jamais été aussi mal représenté à Paris depuis 1968 et l’ère Open… 

LIRE AUSSI – La colère de Federer contre Cilic et l’arbitre : «Tu penses que je suis lent ?»
LIRE AUSSI – Federer sur la polémique de son avertissement : «Des incompréhensions complètes»

Après Couacaud tombé mercredi soir face à Carreno-Busta, Gaël Monfils, en quatre manches face à Mikael Ymer, 105e joueur mondial, puis Richard Gasquet, sont tombés. Sous les yeux de Benoît Paire venu l’encourager sur un court Philippe-Chatrier à huis clos, ce dernier était condamné à l’exploit face à Rafael Nadal, le roi aux treize victoires à Roland-Garros.

Il n’y a pas eu de miracle : pour la 17e fois consécutive, le «petit Mozart» du tennis français s’est incliné, sans pouvoir accrocher le moindre set. Et ce, malgré une belle résistance dans la seconde manche, lorsqu’il parvint à prendre le service de son adversaire alors bousculé. Le dernier set qu’il a pu arracher au «Taureau de Manacor» remonte à 2008 ! Une statistique anecdotique au regard de la prestation globale très inquiétante de ses compatriotes.

LIRE AUSSI – Eliminé à son tour, Monfils laisse Gasquet défendre seul les chances des Bleus

Les filles n’ont pas réussi à faire mieux. Ce jeudi, Fiona Ferro, qui s’était hissée en 8es de finale de l’édition 2020 en octobre dernier, a craqué en trois manches face à l’Américaine Jennifer Brady, tête de série numéro 13 (6-4, 2-6, 7-5). Quelques instants plus tard, Kristina Mladenovic rendait les armes à son tour, sèchement battue par Anett Kontaveit (6-2, 6-0). Caroline Garcia et Harmony Tan avaient, elles disparues de l’horizon mercredi.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *