Top 14 : la demi-finale Toulouse – Bordeaux-Bègles en direct

SPORT

xxxxxx. xxx xxxx xxx.

+7 et donc un essai transformé d’avance en faveur des Stadistes. 
33e : M. Trainini revient à l’avantage et ne juge pas un jeu déloyal d’Higginbotham. Ramos, à 15 mètres dans l’axe, va la tenter. 
32e : Arbitrage vidéo en cours demandé par M. Trainini après un potentiel jeu déloyal d’Higginbotham sur Chocobares.
31e : C’est au tour de Lebel de s’illustrer au grattage dans les rangs toulousains après que Cordero a été coffré. Les Toulousains regagnent à nouveau le camp adverse.
29e : Le lancer de Marchand n’est pas capté par Tolofua et les Girondins se dégagent à nouveau.
27e : Excellent grattage de Julien Marchand, bien en place sur ses appuis, sur une charge de Poirot. La pénaltouche est trouvée dans le camp girondin. 
26e : Jalibert occupe le terrain par du jeu au pied et renvoie Ramos dans ses 22 mètres. L’arrière toulousain trouve ensuite la touche près de la ligne médiane. 
25e : Kolbe, idéalement servi à hauteur par Ntamack, est tout proche de transpercer la défense de l’UBB avant de commettre un en-avant au contact. Nouvelle mêlée à venir pour les hommes de Christophe Urios.
24e : Le deuxième-ligne Douglas se met à la faute en position de hors-jeu sur la tentative de maul initié par ses partenaires. Les Toulousains se dégagent. 
22e : Dupont manoeuvre avec ses avants pour tenter de trouver une faille dans la défense girondine. Higginbotham s’illustre ensuite par une interception et les Toulousains se mettent à la faute sur le contre. Mathier Jalibert trouve la pénaltouche dans les 22 mètres adverses avec un lancer à suivre pour Maynadier. 
20e : Les Girondins sont mis sous pression dans leurs 22 mètres après un long jeu au pied de Ntamack. Ils parviennent, tant bien que mal, à s’en sortir et Maxime Lucu trouve ensuite une touche à hauteur de ses 40 mètres.
19e : Sur une touche, Maynadier combine avec Lucu mais le talonneur perd ensuite le ballon en commettant un en-avant . Toulouse récupère une mêlée.
2/3 et 6 points pour Thomas Ramos depuis le coup d’envoi
17e : Higginbotham va à la faute après un plaquage à retardement sur Dupont. Ramos, à 47 mètres dans l’axe, va la tenter.
15e : Derrière la mêlée, Mathieu Jalibert trouve une magnifique touche aux abords des 22 mètres toulousains.
14e : Sur une action où Romain Ntamack était parvenu à casser le premier rideau de la défense girondine, Julien Marchand commet ensuite un en-avant et rend une mêlée à l’UBB.
L’international français ramène les siens à un point du Stade Toulousain.
Seuteni a mis son équipe dans l’avancée grâce à une belle percée puis les Bordelais ont déplacé le jeu d’un côté à l’autre pour permettre à Lam, au départ de l’action, de profiter du surnombre près de la ligne pour conclure, sans opposition. L’UBB entre enfin dans son match et de quelle manière ! 
10e : Réaction immédiate des Girondins qui intègrent les 22 mètres adverses. Avantage en cours après que la défense toulousaine se soit mise à la faute.
Face aux poteaux, cette tentative relevait de la simple formalité pour l’arrière des Rouge et Noir.
8e : Le 8 de devant toulousain fait l’effort et obtient une pénalité face aux poteaux. Thomas Ramos va logiquement la tenter.
7e : Après un en-avant girondin à l’entrée de leurs 22 mètres, le Stade Toulousain obtient la première mêlée du match.
En coin, la tentative du buteur toulousain passe à gauche des perches. 
Quel réalisme des Toulousains ! Sur un dégagement de Dupont contré par Lamerat, le ballon est remis en jeu et Ntamack, sans être hors-jeu, s’envole aplatir 50 mètres plus loin. Que c’est dur pour l’UBB qui subit un terrible coup du sort.
3e : En bout de ligne aux abords de la ligne médiane, Antoine Dupont parvient à éviter la touche et ses avants enchaînent ensuite au près pour offrir un bon angle de dégagement à Ntamack. L’ouvreur des Rouge et Noirtrouve ensuite la touche dans le camp adverse.
2e : Pénalité pour le STade Toulousain après un grattage illicite de Poirot au sol. Marchand décide de jouer vite mais ne parvient pas à sortir le ballon dans la zone de ruck et est pénalisé. Les Girondins se dégagent de leurs 22 mètres. 
Romain Ntamack et le Stade Toulousain donnent le coup d’envoi de cette deuxième demi-finale de Top 14. A la réception, Maxime Lucu dégage rapidement en touche, hors de ses 22 mètres.
Pour tenter de venir à bout de l’ogre toulousain, Christophe Urios et son staff font confiance à leurs hommes forts de la deuxième partie de saison. Maxime Luc guidera donc le jeu de l’UBB aux côté de l’ouvreur et buteur Mathieu Jalibert tandis que Ulupano Seuteni a été préféré à Pablo Uberti au centre et sera associé à Rémi Lamerat. Devant, Louis Picamoles retourn également sur le banc puisque Woki, Higginbotham et l’Argentin Petti, forment la troisième-ligne. En première-ligne, le capitaine Jefferson Poirot épaulera, avec Cobilas, le talonneur Maynadier.

Le XV de départ de l’Union Bordeaux-Bègles :
Buros – Cordero, Seuteni, Lamerat, Lam – (o) Jalibert, (m) Lucu – Higginbotham, Petti, Woki – Cazeaux, Douglas – Cobilas, Maynadier, Poirot
Champions d’Europe cette saison, le Stade Toulousain peut rêver d’un nouveau doublé, comme en 1996. Ugo Mola ne cache pas les ambitions de son club. « Je n’ai pas besoin de pousser les leviers pour qu’ils prennent conscience de la chance qui s’offre à eux de marquer leur passage au club » a-t-il affirmé en conférence de presse, avant la rencontre.  
Le principal choix fort dans le XV de départ toulousain se situe au poste d’arrière où Thomas Ramos a été préféré à Maxime Médard, qui n’est pas sur la feuille de match. Le rôle de buteur que joue le premier cité a évidemment pesé dans la balance. Pour le reste, les flèches Cheslin Kolbe et Mathis Lebel sont titulaires aux ailes tandis que la charnière sera logiquement composée de Romain Ntamack à l’ouverture et Antoine Dupont à la mêlée.

Dans le 8 de devant, Rynhardt Elstadt a été préféré à Antoine Miquel en troisième-ligne tandis que Jérôme Kaino, en l’absence de Richie Arnold, enchaîne en deuxième-ligne. La première ligne Faumuina, Marchand, Baille, qui est sans doute la meilleure de la saison, est bien évidemment titulaire. 

Le XV de départ du Stade Toulousain : Ramos – Kolbe, Chocobares, Ahki, Lebel – (o) Ntamack, (m) Dupont – Tolofua, Cros, Elstadt – Kaino, Ro.Arnold – Faumuina, Marchand, Baille
Remplaçants : Mauvaka, Neti, Youyoutte, Flament, Miquel, Balès, Mallia, Ainuu

Soir de première pour les Girondins qui s’apprête à disputer
la première demi-finale de Top 14 de leur histoire. L’UBB devient ainsi le 12e club à atteindre ce stade de la compétition.

Cette saison, les confrontations entre les deux équipes ont largement tourné à l’avantage des Toulousains qui ont remporté les 3 matchs : 2 en Top 14 et la demi-finale de Champions Cup. En remontant plus loin, les champions de France 2019 ont gagné 7 de leurs 8 dernières rencontres face aux Bordeaux-Béglais.

Avec la bagatelle de 92 essais inscrits en 26 rencontres, soit plus de 3,5 par match, les Toulousains sont la meilleure attaque du Top 14. A l’inverse, l’UBB est, avec le Stade Rochelais, la formation qui en a encaissé le moins. 

La veille, les Maritimes ont été les premiers à valider leur ticket pour la finale du Top 14 en s’imposant face au Racing 92 (19-6), au terme d’un match âpre et rugueux. Arthur Retière a inscrit le seul et unique essai de la rencontre (30e).

Bienvenue sur LeFigaro.fr pour suivre en direct la deuxième
demi-finale du Top 14 entre le Stade Toulousain, champion d’Europe cette saison
et l’Union Bordeaux-Bègles. Le coup d’envoi sera donné à 21h au stade
Pierre-Mauroy de Lille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *