Tops/Flops Hongrie-France : Griezmann en sauveur, des Bleus sans saveur

SPORT

Le but décisif de Griezmann, les efforts de Kanté, mais également la prestation insipide des Bleus : retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction à l’issue de cette rencontre entre la Hongrie et la France (1-1).

Tops

Griezmann, encore en taulier
Antoine Griezmann a encore montré qu’il était le patron de cette équipe française. S’il a été moins en vue dans le jeu, il n’en a pas moins été utile pour trouver les bons décalages, gérer le tempo. Dans les moments compliqués de ce match, il a su tranquilliser son équipe et c’est surtout lui qui a signé le but de l’égalisation en se retrouvant bien à l’affût d’un centre de Mbappé mal dégagé par la défense hongroise. Son 38e but en 93 sélections.

Kanté, encore des efforts monumentaux
Toujours aussi infatigable, N’Golo Kanté a été omniprésent dans l’entrejeu et a semblé être le seul élément vraiment constant dans cette zone. Solide dans les duels, il a livré un beau combat face à une équipe agressive comme la Hongrie. Tout au long de la partie, il n’a jamais relâché ses efforts au pressing et a permis aux Bleus de rester haut sur le terrain.

Mbappé, du déchet mais une menace diffuse
Kylian Mbappé n’a pas tout réussi, loin de là, dans ce match. Entre pertes de balle trop faciles, dribbles parfois inutiles, l’attaquant du PSG a parfois perdu le fil. Mais une chose est sûre, sa présence reste précieuse pour laisser planer une menace sur l’adversaire. S’il a manqué quelques belles occasions (17e, 21e, 33e, 69e, 82e), il est à l’origine de l’action du but français avec un débordement et un centre qui ont mis en difficulté la Hongrie.

Flops

Les Bleus sont passés à côté
Ce match en Hongrie paraissait à la portée des Bleus et semblait même la rencontre la plus abordable des trois de ce groupe. Sauf que les Français ont semblé souffrir face à l’agressivité adverse et cela justifie le fait qu’ils ne semblent pas à l’aise face à ce genre d’adversaires. Pas assez mobiles et pas aidés par la chaleur écrasante sur la Puskas Arena, les Bleus ont beaucoup gâché en première période, avant de se montrer très poussifs en seconde. De la défense à l’attaque, il a manqué de la cohésion à cette équipe de France.

Benzema, pas en réussite
Il y a eu du mieux dans la prestation de Karim Benzema par rapport à mardi dernier. Participant plus au jeu, le joueur du Real a servi d’appui aux milieux et a bien perturbé la Hongrie par ses déplacements dans les intervalles. Sauf que dans la finition, il n’a pas été au rendez-vous. Encore une fois en Bleu. Auteur d’une frappe repoussée par Gulacsi (14e), il a surtout manqué une incroyable occasion dans la surface, après une remise subtile de Mbappé, en ne trouvant pas le cadre (31e). Le fait de ne pas avoir marqué depuis son retour semble peser et son remplacement par Giroud avant la fin paraissait presque logique.

Pavard, en grande difficulté
Alors qu’il semblait incertain, après son KO pris face à l’Allemagne, Benjamin Pavard était bien titulaire face à la Hongrie. Mais le latéral droit a paru en difficulté dans son couloir, tant défensivement qu’offensivement. On ne l’a ainsi pas vu apporter le surnombre devant, tandis que derrière, il a souffert face aux incursions adverses, notamment de la part du latéral adverse Fiola, qui l’a bien pris de vitesse sur le but hongrois.

Un milieu loin d’être au niveau
Etincelant face à l’Allemagne (1-0), Paul Pogba a semblé plus émoussé. Souffrant peut-être de la chaleur, le milieu de Manchester United a été moins influent sur le jeu et n’a pas été aussi à l’aise pour assurer les transitions offensives et servir de relais à ses attaquants. Quant à Adrien Rabiot, il a surtout manqué de conviction dans les duels. Pas un hasard s’il a été le premier choix de Deschamps pour sortir du terrain.

<section id="fig-slideshow" class="fig-slideshow" data-module="fig-slideshow" data-context="was @visible" data-hydration="true" data-slides="[{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2098_crop\/2021\/06\/19\/48836accbccdde612510d8f7f50ed96f2b7e472faf8495faad2ba4cac8e493ca.jpg","width":3000,"height":2098},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"MARTON MONUS \/ REUTERS"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/ea1404cde07819ad3a013c495ca6acd9cb5593aa8fa7f8cc638fc280681a2e51.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"LASZLO BALOGH \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/68df95620dba7e7c888c53851e63b9af2e28538317b2dd0ae123e29a5e8e307e.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/cbf79017f4717ebf96c0f5f9dbd8d7c2c434558ba72e8938a7baff49e50c80fb.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/0c47bc8db8861a350f792859f2c6b8f66bc6e3959f793e1cefbf50523a36262c.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/41567a470bb1e6552a5d11026241d256e5d111acab10759b2dde079650738cdb.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/104408db7534bc00cb9d7f6db6f248ddda4305179a0911040c963a1c201074e2.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2047_crop\/2021\/06\/19\/ce46117a4ad989e8d8b3c4b31687a2eb880cbbad21b2a19e65d1bebedf0af89c.jpg","width":3000,"height":2047},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ REUTERS"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/1195x796_crop\/2021\/06\/19\/74a1d5583a247f17e2e034ecc4e66c19bebc75de200e31cac048d0442aae9832.jpg","width":1195,"height":796},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"BERNADETT SZABO \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/898d57b9a53190ec3aa8ed7564638627ba8f8c61a45064ed2470c4aac1c5ef4d.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/93f78abb873872bd9a26c2c3c0e0b9a1c8390abc80d8ff6d5abb3a67ae52b4c8.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/8e86642d7f27deddcb35f278b3f2baddab5263b329d12632359ab46e45ad59ac.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/911f0ef083bb23816214e2f616bfea65a52585234676c5a7af1cbaccc5dc21a8.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/82a2d342b25b08354e6d2a1e6973336d41741edaa338b1a5808bc3e8a50ccd8e.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/f9150385883a6985c62b05b8943d0b7f311c7f37e3d81c007ba27350c2d12c66.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/fe2721f3fd215683b08071b085c5474e56e065c2cd82e21b02f67f75eff4f16a.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"},{"img":{"url":"https:\/\/i.f1g.fr\/media\/cms\/3000x2000_crop\/2021\/06\/19\/0fdc2fc4f359283146c07754c4572acdf08301e57c0d114a51301abc61c6763d.jpg","width":3000,"height":2000},"legend":"Les Bleus d\u00e9fiaient la Hongrie ce samedi, \u00e0 Budapest, dans un stade plein et par une chaleur \u00e9touffante.","credit":"TIBOR ILLYES \/ AFP"}]" data-images="["\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/"] » data-images-fullscreen= »["\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/","\"\"\/"] » tabindex= »0″>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *