Toulon : Lemaître et Savea s’allument autour du cas Laumape, qui calme le jeu

SPORT

Une déclaration du président toulonnais sur le transfert avorté de Laumape, soi-disant à cause de Savea, a mis le feu aux poudres.

La passe d’armes a commencé lundi quand le président du RC Toulon, Bernard Lemaître, a présenté le recrutement du club varois pour la saison prochaine. Lors de cette conférence de presse, le dirigeant toulonnais a laissé entendre que le recrutement d’un joueur néo-zélandais de classe internationale (Ngani Laumape) avait capoté à cause de l’ancien All Black, Julian Savea, qui avait été particulièrement catastrophique lors de son passage au RCT (2018-2020). En contact avec le RCT, Laumape – centre néo-zélandais aux 15 sélections avec le maillot noir – s’est finalement engagé avec le Stade Français Paris, pour compenser les départs de Gaël Fickou (Racing 92) et Jonathan Danty La Rochelle).

«Je peux vous dire en ce qui concerne le poste de trois-quarts centre que nous étions sur la piste d’un joueur très très impressionnant. Je crois que l’on était dans les clous étant donné notre proposition. Mais finalement, non pas le joueur mais sans doute son épouse, a préféré une autre ville que celle de Toulon comme cadre de vie. Cela a certainement influencé le joueur», a déclaré Bernard Lemaître.

Avant que le président n’ajoute : «Je crois aussi que certains propos tenus par l’un de ses anciens collègues All Blacks (Julian Savea) qui nous a quittés, ont pu faire réfléchir. Ce joueur est allé ailleurs. On le regrette car on a fait un énorme travail pour essayer de le faire venir.» Dans la foulée, Julian Savea n’a pas tardé à réagir sur Twitter en postant un cinglant : «Je n’ai eu besoin de convaincre personne de ne pas signer avec RCT. Leur réputation sur leur façon de traiter les joueurs parle d’elle-même, sans mon aide.»

Julian ne m’a dit que des bonnes choses à propos de Toulon. Avec ma partenaire, nous avons simplement choisi d’expérimenter la vie parisienne. Il n’y a aucunement besoin de ces propos pleins de haine

Ngani Laumape

Ce n’est pas la première fois que l’ancien All Black, meilleur marqueur de la Coupe du monde 2015, s’en prend au club varois sur les réseaux sociaux. Récemment, il avait répondu à un supporter qui lui demandait si Toulon lui manquait : «La ville me manque et mes amis. Mais, en toute honnêteté, le rugby ne manque pas.» Après son passage raté sur la Rade, Julian Savea avait eu des échanges houleux avec l’ancien président du RCT, Mourad Boudjellal, qui avait lancé : «Il n’est plus le bienvenu à Toulon !» Auparavant, la femme de Julian Savea avait régulièrement critiqué les Rouge et Noir, n’hésitant pas à tweeter : «Quand vous voyez la frustration sur le visage de votre mari… Je vous jure que cette équipe ne sait pas faire une passe.»

Après le dernier tweet sur le RCT de celui qui était surnommé «le Bus» (46 essais en 54 sélections), plusieurs twittos l’ont copieusement insulté lundi soir. Ce qui a poussé Ngani Laumape à réagir, également sur Twitter : «Julian ne m’a dit que des bonnes choses à propos de Toulon. Avec ma partenaire, nous avons simplement choisi de découvrir la vie parisienne. Donc, s’il vous plaît, il n’y a pas besoin de ces propos pleins de haine.» Fin de l’échange ? En attendant la prochaine pique de Savea…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *