Tunisie : Haykel Mekki appelle à ce que Moncef Marzouki soit jugé

POLITIQUE Tunisie




Le dirigeant au sein du mouvement Echaâb, Haykel Mekki, est revenu, ce mercredi 13 octobre 2021, sur les dernières sorties de l’ancien président de la république, Moncef Marzouki, qui a notamment appelé la France à cesser de soutenir la Tunisie et a déclaré être fier d’avoir contribué, selon ses dires, au report du Sommet de la francophonie, à Djerba…

Selon le nationaliste arabe, qui a été l’invité d’Elyes Gharbi sur Mosaïque FM, le peuple tunisien doit appeler à ce que Marzouki soit jugé, estimant que ce dernier fournit des renseignements à l’étranger.

«Il ne faut pas oublier que Marzouki avait appelé à l’invasion de l’Irak et qu’il s’était réjoui de la mort de Kadhafi», a-t-il ajouté.

Haykel Mekki a, sur un autre plan, estimé que le gouvernement de Najla Bouden est celui du président (Kaïs Saïed) par excellence.

Il a également évoqué les problèmes économiques du pays, et en particulier celui du chômage. «Le chef de l’État doit mettre en application la loi n°38 relative au chômage. On ne demande pas d’embaucher tout le monde en même temps, mais il faut quand même commencer par ce pas», a-t-il déclaré à cet effet.

C. B. Y.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *