«Un véhicule d’une entreprise suspecte a tenté de renverser les députés Gammoudi et Ben Aoun», dénonce le Mouvement Echaâb

POLITIQUE Tunisie




Le mouvement Echaâb a appelé à l’ouverture d’une enquête après l’agression, hier, des députés Badreddine Gammoudi et Ali Ben Aoun près de la décharge d’Aguerb à Sfax, en affirmant qu’un véhicule portant le logo d’une entreprise de collecte de déchets a tenté de les renverser intentionnellement alors qu’ils investiguaient dans une affaire de suspicion de corruption.

Dans un communiqué relayé par Badreddine Gammoudi, président de la commission parlementaire de la réforme administrative, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption, le parti dénonce cette agression qui s’apparente à une tentative de meurtre et appelle ainsi les autorités à assurer leur sécurité.

«Dans un contexte de l’état de non-droit et des campagnes d’incitation systématiques menées par un groupe de lobbies touchés par les activités des députés du Mouvement Echaâb dans la lutte contre la corruption, Badreddine Gammoudi et Ali Ben Aoun ont été exposés, vendredi 11 juin 2021, à une tentative manifeste d’écrasement par un véhicule de type 4×4, appartenant à une entreprise de collecte de déchets», lit-on dans le communiqué du parti qui appelle les autorités à assurer la sécurité des deux parlementaires et e ministère de l’Intérieur à assumer ses responsabilités.

Le mouvement Echaâb a également annoncé que toutes les tentatives de harcèlement exercées à l’encontre de ses députés ne les empêcheront pas de poursuivre leur lutte contre les corrompus.

Y. N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *