Viol collectif d’une mère de famille, chez elle, à Sousse : Les agresseurs passent aux aveux

societe Tunisie




La justice a ordonné, ce samedi 12 juin 2021, un mandat de dépôt à l’encontre des deux individus impliqués dans le viol collectif d’une mère de famille, chez qui ils s’étaient introduits, à l’aube du mardi dernier. Ils l’ont violée, chez elle à Akouda (Sousse), sous les yeux de son époux et ses enfants qu’ils ont menacés à l’arme blanche…

Un 3e individu qui a participé à cet acte odieux, a été identifié et fait l’objet d’un mandat d’amener émis par le tribunal de Sousse, sachant que les deux violeurs, dont un arrêté ce matin, sont passés aux aveux et ont été placés en prison .

Drogués et en état d’ébriété lors des faits, les agresseurs se sont introduits chez leur victime, qu’ils affirment ne pas connaître, d’abord dans le but de cambrioler la maison, avant de décider de violer, tour à tour, la jeune maman de 25 ans, ont-il dit, loirs de leur audition, cet après-midi.

Selon le Syndicat de la police nationale de Sousse, l’un des violeurs a affirmé qu’il n’était pas conscient de ce qu’il faisait tant il était sous l’effet de la drogue et de l’alcool…

Notons que les agresseurs ont fait usage d’armes blanches avec lesquelles ils ont menacé de tuer l’époux et les jeunes enfants, dont un bébé, et seront également poursuivi pour ces faits de violences, outre le viol et le cambriolage.

La justice a ordonné la poursuite de l’enquête, alors que la famille a été prise en charge par les services du ministère de la Femme, de la Famille et des seniors, sachant que les enfants sont âgés de 9 mois et de 3 ans…

Y. N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *